LES VIES DE MON PÈRE: YVAN DUCHARME

Un documentaire touchant sur l’oeuvre du comédien, animateur, humoriste, écrivain, poète et peintre abstrait Yvan Ducharme. / A touching documentary about the work and life of Canadian actor, host, comedian, writer, poet and abstract painter Yvan Ducharme


Poster un commentaire

UNE RÉFLEXION RETROUVÉE…

Mon père écrivait beaucoup, à tous les jours et ce, dès qu’il su tenir un crayon dans la main. C’était salutaire pour lui, une thérapie, une nécessité, un besoin. Les mots se bousculaient constamment dans sa tête, si bien que j’ai aujourd’hui des dizaines de boîtes remplies de ses écrits que je garde précieusement et que je n’ai pas encore eu le courage de toucher depuis son départ le 21 mars 2013.

yvan ado greaseCes boîtes sont bourrées de souvenirs, d’émois, de sensations qu’il délayait au travers de ses nombreux calepins boudinés et de centaines de feuilles multicolores. Des poèmes sensibles, très bien construits et structurés, des textes de chansons, des réflexions sur la vie, sur sa vie, des choses dont il voulait se souvenir, des leçons de vie. Ces boîtes d’émotions n’ont pas bougé depuis que j’ai vidé son appartement. J’en étais incapable.

Mais ce matin, guidée par je ne sais trop quoi, j’ai entrouvert pour la première fois le couvercle de l’une d’entres elles.  À travers les larmes j’ai pu lire un premier texte avant de devoir aller me moucher. Et c’en était assez pour une première. Oui j’ai pleuré, bien sûr! Comme je l’ai fais chaque fois que j’ai tenté de lire ses 2 autobiographies VIVRE FACE AU CANCER et LA VIE, L’AMOUR, L’ESPOIR. Les larmes m’empêchaient à chaque fois d’en terminer la lecture. Je savais qu’il m’aimait mais de le lire dans certains passages, c’était trop.

Le court texte qui suit et que je vous partage, il l’a écrit le 10 juin 2009. Il s’agit d’une brève réflexion sur sa vie, un début d’ébauche pour clore le documentaire que je réalisais depuis déjà de nombreuses années sur lui et sa carrière artistique et qui vit le jour malheureusement trop tard. Il avait écrit toute la nuit, comme il le faisait régulièrement, et m’avait fait parvenir cet extrait à l’aube par courriel, avant d’aller dormir un peu. Si je vous partage cela aujourd’hui, c’est qu’il exprime bien ce qu’il aurait voulu dire s’il avait été parmi nous pour terminer les tournages du documentaire sur lui.

 

 

img009« Quelqu’un a déjà écrit que la seule chose que l’on puisse donner sans la posséder c’est le bonheur.

Moi j’ai eu la chance d’en recevoir et d’en posséder des parcelles, des instants de bonheur au cours de mes vies. Alors avec la pensée d’avoir pu en donner ici et là a des gens au cours des différentes étapes de mon humble carrière, j’ai la réconfortante pensée d’avoir été un homme qui a servi à quelque chose.

J’ai été un homme privilégié d’avoir eu cette merveilleuse chance de pouvoir vivre un aussi long sursis afin de pouvoir sans doute réparer, corrigé, améliorer le tableau de ma vie avec des couleurs uniques que je n’aurais pu découvrir sans la maladie et les insolences du destin…

Aussi la chance de pouvoir vivre, gouter le plus grand des bonheurs, celui d’aimer et surtout d’être aimé.

Le bonheur d’avoir des enfants qui me font sentir riche, utile et important.

Des sœurs et des amis, dont plusieurs disparus, et même des étrangers, des gens que je ne connais pas qui m’ont manifesté et fait connaitre la tendresse et l’affection….

J’ai eu cette  chance d’apprivoiser la mort. Elle sommeille en moi et me permet de mieux vivre, de vivre plus intensément le temps qu’il me reste… de respirer encore, de sentir le parfum des fleurs et les couleurs de l’amour… et avec encore un peu de temps, qui sait, je pourrai peut-être terminé de compter les étoiles dans le ciel et les vagues sur la mer… »

Yvan Ducharme, 10 juin 2009

 

 

Malgré la peine, que c’est bon de le lire!

Quand j’aurai le courage de plonger à nouveau dans l’univers de celui qui me manque au plus haut point, je vous partagerai d’autres parcelles de ses écrits.

 

 

livre poeme

Publicités


3 Commentaires

Prix d’excellence remporté à Vancouver!

Nous sommes heureux d’annoncer que le documentaire sur l’œuvre d’ Yvan Ducharme intitulé  LES VIES DE MON PÈRE: YVAN DUCHARME, sélectionné en compétition officiel au CANADIAN INTERNATIONAL FILM FESTIVAL de Vancouver dans la catégorie documentaire long métrage, a remporté le prix de «Excellence cinématographique».  La remise des prix aura lieu le 29 mars prochain au Stadium Club Theater de Vancouver. (version française avec sous-titres anglais; MY FATHER’S LIVES: YVAN DUCHARME)

Excellence Award Laurel / my father's lives: Yvan Ducharme / Canadian international film festival / CIFF / Les vies de mon père: Yvan Ducharme

Le documentaire écrit, produit et réalisé par la fille de l’homme, Nathalie Ducharme, retrace la vie de son paternel, ses accomplissements artistiques et les divers combats qu’il a menés contre la maladie.

« C’est l’achèvement d’une décennie de travail pour rendre hommage à l’homme tenace et courageux que fut mon père ainsi qu’à l’impressionnante carrière du créateur.  Je souhaite surtout que la mémoire de mon père reste bien vivante. »

Nathalie suivait son père avec sa caméra depuis 2002, et elle a enfin pu mettre la touche finale au film à l’automne 2013.  Le documentaire fut diffusé sur les ondes de CANAL D le 29 décembre dernier.

« Bien que ce fut très difficile de vivre la mort de mon père lors des derniers tournages, la suite fut une douce thérapie du deuil. Le voir et entendre sa voix tous les jours en salle de montage était réconfortant, et apaisait la douleur de son absence. »

L’animateur, humoriste, comédien, poète et artiste peintre originaire de Rouyn-Noranda s’est illustré, entre autres, avec sa création LES INSOLENCES D’UN TÉLÉPHONE à CJMS dans les années 60 et 70 ainsi que par son rôle de GUY BERGER dans le téléroman LES BERGER.  Il est décédé le 21 mars 2013 à l’âge de 75 ans.

les vies de mon pere / my father's lives: Yvan Ducharme

Nous tenons à remercier chaleureusement tous ceux qui ont cru au projet et les acteurs importants qui ont permis au documentaire de voir le jour: la merveilleuse équipe de CANAL-D, TÉLÉFILM CANADA/FMC, SODEC, Crédits d’impôts cinéma et télévision du Québec, crédits d’impôts pour production cinématographique du Canada, etc.

Les participants au documentaire; Claudine Chatel, André Ducharme, Pierre Harel, Chantal Lacroix, Colette Lavoie, Michel Mathieu, André Melançon, Danielle Ouimet, Alban Perrier, Claude Poirier, Roger Sylvain, Rachel Tremblay.

Isabelle Fortier, productrice déléguée ainsi que la superbe équipe du film, sans oublier ceux et celles qui ont contribué de près ou de loin, d’une façon ou d’une autre, au succès de ce documentaire.

Et bien sûr, les spectateurs!

Mille Mercis!


Poster un commentaire

Quoi faire pour voir le documentaire sur Yvan Ducharme?

Si vous avez manqué la diffusion du documentaire sur l’oeuvre de l’animateur, humoriste, comédien, auteur et artiste peintre Yvan Ducharme,

SACHEZ QU’IL N’EST PAS TROP TARD!

Il vous est toujours possible de le visionner, pour quelques jours encore, soit sur COGECO SUR DEMANDE ou encore sur ILLICO SUR DEMANDE (Si vous êtes abonné à l’un ou l’autre de ces distributeurs, bien sûr)

Lire la suite


Poster un commentaire

« Les vies de mon père: Mémoire vive » – Article TV HEBDO

Article paru dans TV HEBDO par Marie-Hélène Goulet

article TV hebdo - memoire vive


Poster un commentaire

Entrevue – Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue suite à la première mondiale de LES VIES DE MON PÈRE: YVAN DUCHARME

TÉLÉVISION

Quelques minutes à peine après la première mondiale du documentaire LES VIES DE MON PÈRE: YVAN DUCHARME au Festival du cinéma internationale en Abitibi-Témiscamingue

Entrevue réalisée par Catherine Marcil, Chef d’antenne de Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue avec Nathalie Ducharme, la réalisatrice, scénariste et productrice du film.


Poster un commentaire

Vidéo – Après la projection du film!

Rendre hommage à son père

Vidéo prise par Karina Osiecka lors du défilement du générique du film LES VIES DE MON PÈRE: YVAN DUCHARME, à la fin de la projection du documentaire en première mondiale au Festival du cinéma internationale en Abitibi-Témiscamingue.  Le chaleureux public de Rouyn-Noranda semble avoir apprécié!


Poster un commentaire

Entrevue – Radio Magazine; ICI Radio-Canada Première

RADIO

Entrevue réalisée par Karine Hébert pour le Radio Magazine; ICI Radio-Canada Première (Abitibi-Témiscamingue)  avec Nathalie Ducharme, la réalisatrice, scénariste et productrice du film, à la suite de la projection devant public.